laurence v

YOGA PRÉ ET POSTNATAL

Enceinte ou jeune maman, choisir de faire du yoga est une saine décision. Le yoga pré ou postnatal poursuit les mêmes objectifs que le yoga « normal » : renforcer la santé corporelle et apaiser le mental. Mais ici, chaque posture est adaptée pour être à la fois praticable, bénéfique et sans danger.

De même que la tradition du yoga porte une attention importante au redressement du tronc, le yoga périnatal se concentre spécifiquement sur les ensembles musculaires qui sont importants pendant et après la grossesse, en particulier le périnée, les abdominaux profonds et les dorsaux. Sans oublier le relâchement et la récupération ! 

Besoin de plus d’info? Consultez les FAQ en bas de cette page.

INFO COVID : à partir du 31 octobre 2020 les cours ont lieu exclusivement à distance via Zoom.  Appelez moi au 0478 900 061 ou cliquez sur « Réservez » en bas de cette page pour un cours d’essais. 

YOGA PRÉ ET POSTNATAL

Enceinte ou jeune maman, choisir de faire du yoga est une saine décision. Le yoga pré ou postnatal poursuit les mêmes objectifs que le yoga « normal » : renforcer la santé corporelle et apaiser le mental. Mais ici, chaque posture est adaptée pour être à la fois praticable, bénéfique et sans danger.

De même que la tradition du yoga porte une attention importante au redressement du tronc, le yoga périnatal se concentre spécifiquement sur les ensembles musculaires qui sont importants pendant et après la grossesse, en particulier le périnée, les abdominaux profonds et les dorsaux. Sans oublier le relâchement et la récupération ! 

laurence v

Quels sont les bénéfices du yoga prénatal ?

Le yoga prénatal permet de vivre plus confortablement sa grossesse.

En tonifiant et en étirant le corps, en stimulant les fonctions digestive, respiratoire et circulatoire, le yoga prénatal améliore la santé globale de la maman et le développement du bébé in utero. Il permet de diminuer certains désagréments tels que les douleurs posturales, les problèmes circulatoires, le souffle court, les crampes…

 

Le yoga prénatal favorise une bonne posture, ce qui influence favorablement le placement du bébé dans l’abdomen avec un effet positif sur l’accouchement. Sur le plan psychique, le yoga prénatal donne l’occasion à la femme enceinte de recharger ses batteries et d’apaiser les émotions fluctuantes liées à la grossesse.

laurence v yoga postnatal

Quels sont les bénéfices du yoga postnatal ?

L’accouchement et les semaines qui suivent la naissance sollicitent intensément la jeune mère. Son corps, son esprit et ses émotions sont mis à rude épreuve par l’attention soutenue et constante qui est exigé d’elle.
Le yoga postnatal lui offre un moment de détente et de récupération. 
Les trois piliers d’une séance de yoga postnatal sont : 

faciliter le placement correcte des organes dans le ventre et donner les bases d’une posture saine

détendre les épaules et le haut du dos, très engagés par les soins au nourrisson

récupérer de la fatigue et recharger ses batteries 

SÉANCE D'ESSAI

10 1 séance
  • Séance d'essai
  • uniquement sur inscription
  • prix déductible de l'abonnement

6
MOIS

210 26 séances
  • valable en prénatal et postnatal
  • à volonté
  • Soit 8€/séance
best

3
MOIS

130 13 séances
  • valable en prénatal et postnatal
  • à volonté
  • Soit 10€/séance

Horaire et lieu

Samedi 10h : yoga prénatal
Samedi 11h30 : yoga postanal

Espace Naissance Amala : 146 rue de Savoie, 1060 Saint-Gilles

 

Paiement

Le règlement de la prestation peut se faire :

  • en cash ou appli mobile Bancontact-Payconiq le jour du cours
  • par virement bancaire avant le jour de la prestation.

FAQ

Lorsque la grossesse se passe normalement, le yoga ne comporte aucun risque ni pour la mère ni pour le bébé. Il faut cependant que le professeur de yoga soit bien formé aux spécificités de la grossesse, ce qui n’est pas le cas de tous. Si la grossesse comporte un risque, la sage-femme ou le médecin indiquera si la pratique du yoga est à prescrire ou à proscrire.

Ce n’est absolument pas nécessaire. Le cours est étudié pour être accessible à toutes, avec ou sans expérience préalable du yoga.

On peut commencer dès le tout début de la grossesse, sauf contre indication médicale. Il n’y a aucun risque à faire du yoga prénatal dès le premier trimestre à condition de respecter les signaux de son corps, notamment la fatigue. 

Pour obtenir tous les bénéfices du yoga prénatal, il vaut mieux commencer dès le début du  3e mois de la grossesse. Le cours accueille cependant à tout moment toutes les futures mères, même pour les dernières semaines avant l’accouchement.

Rien ne vous empêche de faire du yoga jusqu’au dernier moment, à moins que votre médecin ou sage-femme vous le déconseille. Maintenir une activité physique douce est excellent pour votre corps et votre esprit. Dans tous les cas, c’est vous qui choisissez la date de votre dernier cours et vous pourrez reprendre en postnatal s’il reste du temps sur votre abonnement. 

Le yoga prénatal peut certainement être considéré comme une bonne préparation à l’accouchement. Outre ses effets positifs sur la posture et le placement du bébé dans le bassin, il permet d’acquérir un corps à la fois solide, souple et endurant. Le yoga peut aider à soutenir les systèmes physiologiques en œuvre pendant l’accouchement. Le yoga prénatal permet de développer une respiration ample et efficace. Il vous aide à adopter une attitude de détente et d’acceptation pendant le travail. 

On entend souvent que pour se préparer à l’accouchement les femmes doivent apprendre à respirer. Heureusement, tout le monde est capable de respirer sans jamais avoir dû apprendre ! Il est vrai cependant que le yoga enseigne des techniques très simples pour favoriser une respiration apaisante favorable au lâcher-prise, et qui peuvent être utilisées pour l’accouchement.

Nous pratiquons en petits groupes de 6 à 8 personnes maximum. Il y a un objectif principal pour chaque séance, qu’il soit physique, psychique ou énergétique. Les postures sont expliquées en détail pour qu’elles soient exécutées de manière sûre et efficaces.

Chaque séance dure approximativement 1 heure et comporte :

  • un mot d’introduction
  • un moment relaxation
  • une alternance de postures, d’enchaînements et de relâchement
  • des exercices de respiration
  • une méditation, une visualisation ou autre

Tout le matériel nécessaire à la pratique est disponible sur place. Si vous le souhaitez vous pouvez apporter votre propre serviette. 

Il faut venir en tenue souple et confortable. Nous pratiquons pieds nus. 

Lorsque vous décidez d’arrêter le yoga prénatal en fin de grossesse, si votre abonnement n’est pas arrivé à terme vous pouvez le garder pour le yoga postnatal. Vous disposez de 3 mois à partir de la date de l’accouchement pour recommencer vos séances de yoga hebdomadaires. Votre abonnement recommence là où vous l’avez laissé lors votre dernier cours prénatal.  

Le cours de yoga postnatal est adapté dès 4 à 6 semaines après la naissance. Idéalement il faudrait faire certains exercices de yoga pendant cette période (essentiellement des respirations) mais il est déconseillé de suivre un cours de yoga collectif. En effet, dans le postpartum immédiat il est impératif de rester couchée le plus souvent possible et de ne porter aucun poids. Il n’est dont pas recommandé de se déplacer pour se rendre au cours, à fortiori avec son bébé.

N’hésitez pas à prendre contact avec moi pour préparer individuellement la période sensible des premières semaines postpartum.

Les jeunes mères sont les bienvenues pour commencer les cours jusqu’à 6 mois après leur accouchement. 9 à 12 mois après la naissance de votre bébé vous devriez pouvoir  trouver un cours de yoga « normal » adapté à vos besoins. 

Souvent les élèves préfèrent laisser leur bébé à la maison pour pouvoir se consacrer un temps rien que pour elles. Cependant votre bébé est le bienvenu si vous ne pouvez ou le voulez pas le faire garder. Ce cours n’est pas destiné à intégrer bébé dans les postures, mais il sera près de vous, confortablement installé dans la salle de cours – ou dans mes bras si vous le voulez.

Une autre salle est toujours disponible pour allaiter votre bébé ou lui apporter ses soins si besoin.

Idéalement il faudrait commencer certains exercices, notamment respiratoires, dès les première heures qui suivent la naissance. Il est cependant rigoureusement contre-indiqué de faire les postures habituelles de yoga dans la période de 4 à 6 semaines qui suivent l’accouchement.

Si vous souhaitez faire du yoga par vous même je vous conseille la lecture de Bernadette de Gasquet « Mon corps après bébé ».